👨‍🚒 Moselle. Les pompiers de L’Hôpital à bout après une nouvelle effraction et le saccage de leur caserne

Depuis novembre 2018, la caserne des pompiers de L’Hôpital (Moselle) est victime de cambriolages à répétition. Dernièrement, la caisse du foyer a été dérobée et toutes les pièces saccagées, en plein confinement. Une nouvelle plainte a été déposée par le chef de centre qui déplore ces attaques et souligne le dépit des soldats du feu.




La caserne des sapeurs-pompiers de L’Hôpital (Moselle) est victime de nombreuses infractions depuis novembre 2018. Et la période de confinement ne décourage pas les malfaiteurs. Une ou plusieurs personnes se sont une nouvelle fois introduites à l’intérieur du centre de secours, après avoir cassé une fenêtre, rapporte Le Républicain Lorrain dimanche 19 avril.

Plusieurs portes ont été fracassées et toutes les pièces ont été visitées. Les cambrioleurs ont surtout mis la main sur la caisse du foyer. Ils ont ensuite retourné tous les bureaux, jeté les armoires à terre et volé un ordinateur portable, utilisé pour former les jeunes sapeurs-pompiers.

Une situation qui met à bout le lieutenant Christian Zimmermann : « On en a marre. Nous avons pourtant sécurisé les lieux, mais rien n’y fait », explique-t-il au quotidien régional. Le chef de centre a, une nouvelle fois, porté plainte au commissariat de Freyming-Merlebach.


« Les équipes sont dégoûtées »

Ces infractions exaspèrent également les sapeurs-pompiers, car elles ne cessent de se reproduire : « Les équipes sont dégoûtées et ne comprennent pas que des personnes s’en prennent aux pompiers, alors que même dans les grandes villes où il y a de la violence, les secours sont rarement visés par ce type d’agissements » explique au Républicain Lorrain Christian Zimmermann.

Commentaires