🚢🦠 : Coronavirus : 50 cas de contamination Ă  bord du «Charles-de-Gaulle», trois marins Ă©vacuĂ©s

Une Ă©quipe du Service de santĂ© des armĂ©es (SSA) avait Ă©tĂ© acheminĂ©e Ă  bord dès mercredi. Le port du masque a Ă©tĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ© Ă  l’ensemble de l’Ă©quipage.



Cinquante membres de l'Ă©quipage du porte-avions français Charles de Gaulle ont Ă©tĂ© testĂ©s positifs au coronavirus, a annoncĂ© vendredi le ministère des ArmĂ©es. Trois marins ont dĂ» ĂŞtre Ă©vacuĂ©s « Ă  titre prĂ©ventif ».

« Les rĂ©sultats des 66 tests rĂ©alisĂ©s ont conclu Ă  la prĂ©sence de 50 cas de Covid-19 Ă  bord du Charles de Gaulle », a indiquĂ© le ministère dans un communiquĂ©, 24 heures après l'annonce de cas suspects. « Aucune aggravation de l'Ă©tat de santĂ© des marins Ă  bord n'est constatĂ©e Ă  l'heure actuelle », prĂ©cise-t-on de mĂŞme source. L'origine de la contamination du navire n'est pas encore connue.

Les trois marins Ă©vacuĂ©s ont Ă©tĂ© emmenĂ©s Ă  l'hĂ´pital d'instruction des ArmĂ©es (HIA) Sainte-Anne de Toulon pour « prĂ©server les capacitĂ©s mĂ©dicales » du bâtiment, ajoute le ministère. Le port du masque a Ă©tĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ© Ă  l'ensemble de l'Ă©quipage.

Escale Ă  Brest mi-mars

Le porte-avions nuclĂ©aire, qui croisait dans l'Atlantique, avait annoncĂ© mercredi avoir dĂ©cidĂ© d'anticiper son retour en France après la dĂ©couverte Ă  son bord de cas suspects. « L'objectif est d'identifier le circuit de contamination et d'appuyer le protocole permettant de limiter la propagation du virus », prĂ©cise le ministère. Une Ă©quipe du Service de santĂ© des armĂ©es (SSA) avait Ă©tĂ© acheminĂ©e Ă  bord dès mercredi avec deux Ă©pidĂ©miologistes, un expert en biosĂ©curitĂ© et un mĂ©decin en charge des prĂ©lèvements.

La suite : Ici

Commentaires